INTERVIEW - L'ex-ministre et député maire de Meaux, revient sur les premiers pas d'Emmanuel Macron depuis son élection.

LE FIGARO. - Comment jugez-vous la première semaine d'Emmanuel Macron?

Jean-François COPÉ. - Les Français, en élisant Emmanuel Macron, ont clairement exprimé une volonté de renouveau. Et je lui ai souhaité de réussir pour le bien de la France. Pour autant, cette première semaine montre des signes inquiétants. La modernité, c'est magnifique, mais l'histoire de la France n'a pas commencé dimanche dernier, et la vie n'est pas une page blanche! Attention au syndrome du monarque tenté par le péché d'arrogance. Le ...

Lire la suite de l'article sur LefigaroPremium

INTERVIEW - Le président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

La Commission européenne voit le déficit français à 3 % de PIB en 2017. Est-ce rassurant ?

Pas vraiment. L'objectif fixé en loi de finances était de 2,7 %, le gouvernement l'a corrigé à 2,8 %, la Commission parle maintenant de 3 %... Cette prévision dérape progressivement vers la zone dangereuse, ce qui me fait penser que nous allons terminer l'année à 3,2 % ou 3,3 %. Et ce ne sont pas les gels de crédits massifs et autres « surgels » qui permettront de tenir l'objectif de 3 %, d'autant qu'il y a un risque majeur sur les recettes. Alors que la croissance est attendue à 1,5 % sur 2017, elle n'a atteint que 0,3 % au premier trimestre....

Lire la suite de l'aricle sur LesEchos.fr

INTERVIEW - Le sénateur-maire de Troyes est désigné pour mener la bataille de la droite pour les législatives.

LE FIGARO. - Quelles leçons tirez-vous de la victoire d'Emmanuel Macron ?

François BAROIN. - Je me réjouis que les Français n'aient pas été tentés par une aventure qui nous aurait conduits à l'appauvrissement de tous, à l'effondrement du système financier, au chaos. Son élection répond certainement à une attente de changement après cinq ans de Hollande même si c'est avant tout la victoire de l'ambiguïté de son projet. Je n'oublie pas que cette campagne a été dominée par les affaires qui ont abîmé, dans tous les sens du terme, notre candidat. Et elle s'est conclue par un vote qui traduit un pays fracturé comme jamais. C'est pourquoi les législatives sont si cruciales. Elles devront lever toutes les ambiguïtés portées par Emmanuel Macron. Aujourd'hui, ...

Lire la suite de l'article sur leFigaroPremium

Bernard Accoyer, secrétaire général de LR, revient sur le débat de l'entre-deux-tours. Entretien.

Qu'avez-vous pensé du débat ?

Bernard Accoyer. Les Français ont été privés d'un débat clair. Les échanges ont été souvent confus, avec beaucoup d'imprécisions de part et d'autre. D'un côté, Mme Le Pen a asséné ses propres vérités - ou ses contre-vérités - sans apporter la moindre proposition concrète. De l'autre, M. Macron s'est débattu difficilement devant les attaques, sans être non plus guère convaincant. Bref, un débat totalement décevant, caricatural. Tout le contraire de la confrontation projet contre projet.

Vous vous attendiez à une telle tonalité ?

Je redoutais un certain désordre, une certaine tension. Mais là, à ce point... On a perdu toute solennité, avec une agressivité sourde des deux côtés. Je trouve cela très préoccupant par rapport à la situation de notre pays. Les Français auraient mérité beaucoup mieux que ce triste spectacle.

Lire la suite sur leparisien.fr

 "Nous proposons un projet sans augmentation d'impôts", promet le sénateur-maire de Troyes qui conduira la campagne des législatives pour la droite.

L'heure de la remobilisation. Chef de file de la campagne de la droite pour les élections législatives de juin, François Baroin a présenté sur RTL les contours du programme qui sera défendu par Les Républicains et l'UDI. Par rapport au projet de François Fillon pour la présidentielle, ce projet se veut plus souple sur la forme mais similaire dans le fond. "Nous allons garder l'énergie et la vélocité de l'impact de ce que proposait François Fillon en termes d'alternance puissante", soutient le maire de Troyes...

Lire la suite de l'article sur RTL

logo-LR-AN-int

Conférence du Président Christian Jacob du 07/03/2017
Conférence du Président Christian Jacob du 07/03/2017

4ème Rencontre du Club des 28

Mercredi 15 Juin 2016

Club28-Drapeaux

Lire la Synthèse

 

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil