Emmanuel Macron n’aime pas les retraités. Il les aime si peu qu’il va encore les taxer un peu plus en augmentant la CSG, sauf pour ceux dont la retraite n’excède pas 1 200 euros par mois, pour ceux qui ont moins de 65 ans, et 1 400 euros pour ceux qui ont plus de 65 ans. Dans la tête du président de la République, cela voudrait donc dire qu’un retraité serait « riche » ou « nanti » à partir de ce seuil ? Huit millions de personnes sont pourtant dans ce cas. C’est injuste. Personne ne peut raisonnablement penser qu’ils sont des privilégiés.

Nous pensons que cette défiance envers les retraités est choquante. Avec sa hausse de 1,7 point de CSG – qui passera de 6,6 % à 8,3 % soit une augmentation d’impôt de 25 % –, Emmanuel Macron s’attaque encore un peu plus aux classes moyennes et à tous ces retraités qui, ne payant plus de cotisations sociales, seront asphyxiés par cette politique...

Lire la suite de l'article sur l'Opinion

 

Conférence de presse du Président Christian Jacob du 21/11/2017
Conférence de presse du Président Christian Jacob du 21/11/2017

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int

4ème Rencontre du Club des 28

Mercredi 15 Juin 2016

Club28-Drapeaux

Lire la Synthèse