INTERVIEW - Pour le président du groupe à l'Assemblée nationale, si le débat peut être vivant en interne, il faut savoir se rassembler quand la ligne politique est fixée.

LE FIGARO. - Dans quel état la droite est-elle après cette année 2017?

Christian JACOB. -Au lendemain d'une défaite, un peu de modestie et de réalisme ne nuisent pas. C'est pour cela que je ne crois pas aux aventures personnelles, je crois aux aventures collectives. Au lendemain de l'élection de notre nouveau président, Laurent Wauquiez, nous devons remettre notre parti sur les rails. Il y a eu une très bonne surprise pour l'élection interne avec une très belle mobilisation de 100.000 votants, ce qui est bien supérieur à celle attendue par les observateurs. C'est une élection sans ambiguïté.

Comment voyez-vous la multiplication des mouvements à droite?

Je ne suis pas favorable aux chapelles, ce n'est pas ma culture politique. Je comprends bien que cela est dans l'air du temps, mais la règle qui doit fonctionner c'est que même si le débat doit être vivant en interne, quand une position est arrêtée, chacun doit suivre la ligne. Il n'y a pas de ...

Lire la suite de l'article sur LeFigaroPremium

 

 
 
Conférence de Presse du Président Christian Jacob du 22/05/2018
Conférence de Presse du Président Christian Jacob du 22/05/2018

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int

4ème Rencontre du Club des 28

Mercredi 15 Juin 2016

Club28-Drapeaux

Lire la Synthèse