INTERVIEW - Président de la commission des finances de l'Assemblée, le député de l'Oise estime que l'amélioration des indicateurs affichée est essentiellement liée à la croissance internationale et non aux réformes du président.
 
L'ancien ministre du Budget et des Comptes publics de Nicolas Sarkozy, aujourd'hui président de la commission des finances de l'Assemblée, analyse pour Le Figaro la nouvelle trajectoire de finances publiques que la France va envoyer à Bruxelles. Le député de l'Oise est critique avec Emmanuel Macron, estimant que l'amélioration des indicateurs affichée est essentiellement liée à la croissance internationale et non aux réformes du président. 

LE FIGARO. - La nouvelle trajectoire de finances publiques du gouvernement prévoit une accélération dans la réduction du déficit et de la dette. Reconnaissez-vous que ce sont de bonnes nouvelles?

Éric WOERTH. - Ce sont des bonnes nouvelles très relatives. Nous poussons un grand cri de cocorico, mais la comparaison avec nos voisins européens devrait inciter le ...

Lire la suite de l'article sur Le Figaro

Conférence de Presse du Président Christian Jacob du 22/05/2018
Conférence de Presse du Président Christian Jacob du 22/05/2018

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int

4ème Rencontre du Club des 28

Mercredi 15 Juin 2016

Club28-Drapeaux

Lire la Synthèse