INTERVIEW - Le président de la commission des finances de l'Assemblée reproche au gouvernement de trop plancher sur ses plans de dépense, au lieu de «reconsidérer notre modèle social».

LE FIGARO. - Est-ce raisonnable de financer la suppression de la taxe d'habitation par le déficit?

Éric WOERTH. - Depuis l'année dernière, nous nous opposons à ce gâchis. En soi, baisser les impôts est toujours une bonne nouvelle. Encore faut-il le financer. Sinon, c'est de la démagogie. Le gouvernement fait un pari dangereux: financer la suppression intégrale de la taxe d'habitation, qui est une dépense pérenne, par des recettes ...

Lire la suite de l'article sur Le FigaroPremium
Conférence de Presse du Président Christian Jacob du 22/05/2018
Conférence de Presse du Président Christian Jacob du 22/05/2018

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int

4ème Rencontre du Club des 28

Mercredi 15 Juin 2016

Club28-Drapeaux

Lire la Synthèse