INTERVIEW - Le président du groupe LR à l’Assemblée dresse un constat sans concession après les annonces du chef de l’État, jeudi, lors de sa conférence de presse.

LE FIGARO. - Emmanuel Macron a fait une série de mesures, sur lesquelles le gouvernement va plancher ce lundi. Était-ce à la hauteur de la crise selon vous?

Christian JACOB. - On a plutôt eu uneffet «plouf que waouh»! M. Macron était très attendu à l’issue d’un débat interminable. La vérité est qu’il n’a pas réussi à le conclure avec des réponses à la hauteur des attentes des Français. En ne changeant pas de cap, il prend un risque majeur pour la cohésion du pays. Six mois se sont passés depuis le début de la crise des «gilets jaunes». Le grand débat a été pensé comme un moyen de gagner du temps, d’amadouer les élus et d’endormir les Français. Or les causes de cette crise sont identifiées et rien, dans les annonces floues du président, ne permet de dire qu’un début de réponse a été apporté. L’avenir nous dira s’il a galvaudé sa seconde chance. Si c’est le cas, ce sera un formidable gâchis car finalement, ce sont les chances de la France qu’il gâche.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr

Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019
Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int