Alors que la loi pour l'École de la confiance fait sa première rentrée, un amendement rend obligatoire la présence des drapeaux français et européens, ainsi que les paroles du refrain de la Marseillaise et le symbole de la République française dans chaque salle de classe de primaire et de secondaire. Le député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, qui est à l'initiative de cet amendement, confie à Valeurs actuelles les raisons qui l'ont poussé à le proposer. Entretien.

Valeurs actuelles: - Vous avez dit avoir eu l'idée de ces mesures dès 2015, après les attentats qui ont frappé la rédaction de Charlie Hebdo. Quel est l'objectif de l'amendement ?

Eric CIOTTI: - Je veux que l'école transmette des savoirs mais aussi qu'elle fasse aimer la France. Comme de nombreux Français, j'ai été choqué par les multiples incidents provoqués par des élèves qui ne respectaient pas les minutes de silence dans les classes après les attentats islamistes. En voyant ce phénomène, je me suis dit que certains enfants qui étaient juridiquement Français ne se sentaient pas Français et n'adhéraient pas aux valeurs de la République.

L'objectif de ce dispositif dont je suis fier car je me suis beaucoup battu à l'Assemblée nationale, c'est tout simplement de faire connaître nos symboles républicains et patriotiques, et donc de faire aimer la France aux jeunes générations. Nous sommes les héritiers d'une belle histoire, d'un pays magnifique, de ceux qui se sont battus pour notre liberté. Avec cette mesure, on rend hommage à ceux qui nous ont précédé et on permet à chaque petit Français, quel que soit son milieu social, son origine...

Lire la suite de l'article sur Valeurs Actuelles









 

















 

Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019
Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int