DASSAULT OlivierVoilà onze ans, Nicolas Baverez publiait son éclatante et glaçante analyse du déclin français,la France qui tombe. Voilà quarante années que ce thème du déclin français est sur la table, manié avec peu de précautions par les majorités et les minorités qui se succèdent, dans l'optique de faire porter à l'autre la responsabilité de ses propres renoncements, enfonçant tous les jours un peu plus les Français dans ce sentiment de désespoir. Regarder les problèmes en face ne doit pas signifier se complaire dans un masochisme national.

Chômage de masse, État endetté, tentaculaire, inefficace et obèse, identité en berne, communautarisme aux portes de la cité, armées réduites à une peau de chagrin, solitude européenne et internationale : la France serait un anachronisme à elle seule qu'il serait urgent de dissoudre.

Lire la suite sur le site de Valeurs Actuelles

FASQUELLE DanielINTERVIEW - Pour Daniel Fasquelle, député (UMP) proche de Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Jouyet doit s'expliquer.

Membre de l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, le député (UMP) du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle dit «vouloir croire aux fortes dénégations de François Fillon». Comme Henri Guaino, qui demande à Jean-Pierre Jouyet de «s'expliquer»,il estime que si celui-ci a réellement porté ces accusations contre l'ancien Premier ministre, «cela signifierait que l'Elysée a voulu déstabiliser l'opposition».

Que vous inspirent les révélations des deux journalistes du Monde en passe de devenir une affaire Fillon-Jouyet ?

Cette affaire de plus est surtout une affaire de trop. Les Français en ont assez, nous devons prêter attention à ce climat, car cela rejaillit sur toute la classe politique. Ces révélations laissent aussi entendre que le pouvoir politique aurait pu interférer sur le cours de la justice.

Lire la suite sur le site de Libération

FILLON FrançoisINTERVIEW - En exclusivité pour le JDD, François Fillon réagit aux révélations des deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, qui prétendent que l'ancien Premier ministre aurait sollicité l'exécutif pour accélérer les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy.

Avez-vous demandé à M. Jouyet de faire en sorte que l'Élysée accélère les poursuites judiciaires contre Nicolas Sarkozy?

Stop aux boules puantes! Il y a cinq mois, un hebdomadaire m'accusait d'avoir rencontré dans le plus grand secret François Hollande à l'Élysée. Ce qui s'est bien entendu révélé être un mensonge.

Lire la suite sur le site du JDD

LEFEBVRE FrédéricMes chers compatriotes,

Vous souffrez. Vous doutez. Vous ne croyez plus en l'avenir. Vous ne faites plus confiance aux décideurs politiques. Si vous entendez la musique politique, vous n'écoutez plus les paroles. D'autant que le disque est rayé. Comme je vous comprends...

La campagne pour la présidence de ma famille politique aurait dû être l'occasion de dessiner une nouvelle espérance. Elle n'est, pour l'heure, que la traduction d'arrière-pensées, de double langage. L'occasion de montrer les muscles. Le prétexte à un florilège de noms d'oiseaux.

A trois semaines du scrutin, il est temps de se ressaisir. Cette foire d'empoigne qui se déroule au mieux dans l'indifférence générale, au pire dans la défiance totale, peut et doit laisser place à des propositions d'application immédiate. Vous êtes prioritaires. Vous n'avez pas le temps d'attendre 2017...

Lire la suite sur le site de l'Opinion

CORNUT GENTILLE FrançoisMembre de la commission des finances de l'assemblée nationale, François Cornut-Gentille, député de la Haute-Marne, pose la question de la sincérité de la loi de programmation militaire. Mais il "ne doute pas de la sincérité de Jean-Yves Le Drian".

Les SPV (Special Purpose Vehicle), un projet qui tient à cœur Jean-Yves le Drian, sont-ils vraiment une solution pour le budget de la défense 2015 ?

Plus on creuse sur ce projet, plus il soulève de nombreuses questions sur sa faisabilité, puis sur son mode de fonctionnement. Il y a encore de nombreux problèmes juridiques à surmonter. Cette idée n'est pourtant pas nouvelle : l'ancienne ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, avait déjà envisagé un tel projet. Or, pour sa mise en œuvre, le ministère de la Défense est complètement dépendant de la bonne volonté de Bercy, qui je le rappelle, voulait réduire en 2012 le budget de la défense à 29 milliards dans le cadre de la préparation de la loi de programmation militaire (en 2015, il doit s'élever à 31,4 milliards, comme en 2014, ndlr). Le grand risque est d'arriver en juillet 2015 et de s'entendre dire : « on a essayé mais cela n'est pas possible ».

Lire la suite sur le site de La Tribune

WAUQUIEZ LaurentLe député UMP de Haute-Loire, invité dimanche du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», dénonce «un gouvernement qui capitule».

Pour Laurent Wauquiez, les Français considèrent qu'il «n'y a plus d'espoir possible» avec François Hollande. Invité dimanche du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», le député de Haute-Loire s'est demandé ce que les électeurs attendaient encore du chef de l'État. «Est-ce qu'ils ne considèrent pas déjà que son mandat est fini?», s'est-il interrogé tout en estimant que la mi-mandat était «peut-être le rendez-vous de la dernière chance» pour le président. À une condition: «Qu'il change tout. Il faut qu'il comprenne que tout son comportement, fait de lâchetés, de petits compromis, d'absences de décisions claires, a abouti à ce qu'on voit aujourd'hui.»«C'est une leçon pour toute la classe politique», a estimé l'ex-ministre, qui soutient désormais Nicolas Sarkozy.

Lire la suite de l'article sur le site du Figaro

Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019
Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int