INTERVIEW - Le président du groupe à l'Assemblée nationale, invité d'Audrey Crespo-Mara ce mercredi, revient sur la crise des prisons et sur l'avenir de son parti.

Alors que la ministre de la Justice Nicole Belloubet tente de gérer la colère des gardiens de prison, le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, Christian Jacob revient, ce mercredi 24 janvier 2018 sur LCI, sur les actions menées quand son parti était au pouvoir : "Pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, 9000 places ont été construites. Un programme prévoyant 15.000 places supplémentaires a été stoppé net à l'arrivée de François Hollande, Emmanuel Macron et notamment madame Taubira. Effectivement, monsieur Macron l'avait ré-annoncé dans sa campagne présidentielle et aujourd'hui on ne sait pas où elles sont passées. En tout cas rien n'est budgeté".

Pour le député de Seine-et-Marne, c'est très clair :  "il y a aujourd’hui un problème de places de prison et de reconnaissance des personnels pénitentiaires [...] Les promesses qu’a faites Emmanuel Macron pendant la campagne ont disparu". La tentative de blocage des surveillants de prison pour empêcher le transfèrement de Jawad Bendaoud pour son procès prévu ce mercredi à Paris lui semble déraisonnable : "Je comprends la situation de crise mais ils ne doivent pas entraver la justice"...

Lire la vidéo sur La matinale de LCI

 

Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019
Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int