Le député  des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, est « L'Invité des Echos ».

« Très certainement, nous aurions fait mieux », n'hésite pas à assurer Eric Ciotti, réagissant aux chiffres du chômage publiés hier soir par Pôle emploi . Ces derniers font état d'une hausse du nombre de demandeurs d'emplois sur le seul mois de décembre, mais d'une baisse de 107.400 personnes sur l'ensemble de l'année, une première depuis 2007. « Nous aurions fait mieux parce que nous aurions appliqué les politiques qui ont marché ailleurs. Sur le quinquennat de François Hollande, le chômage en catégorie A a augmenté de 600.000 personnes [...]. Alors que parallèlement, le chômage a diminué fortement en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne. Donc tous nos grands partenaires ont fait mieux que la France »....

Voir la vidéo sur LesEchos.fr

Soutien de la première heure de François Fillon dans la bataille de la primaire de la droite avec Valérie Boyer, Jérôme Chartier est l'invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI ce dimanche 18 décembre. Le conseiller spécial du candidat des Républicains à la présidentielle répondra aux questions d'Olivier Mazerolle, Yves Thréard (Le Figaro) et Adrien Gindre (LCI) entre 12h30 et 13h30.

Trois semaines après sa victoire à la primaire de la droite, François Fillon a visiblement choisi la diète médiatique avant les fêtes de fin d'année. Il faut dire que dès le soir de sa victoire, le 27 novembre, la candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche et le renoncement de François Hollande étaient en train de se jouer à l'Élysée....

Voir la vidéo sur RTL

Guillaume Larrivé a répondu aux questions de Stéphane Grand

Ancien soutien de Nicolas Sarkozy, Guillaume Larrivé constate que la droite est en passe de réussir le pari de se rassembler autour de François Fillon. « Il est en train de réussir la réconciliation de la droite », indique le député de l'Yonne. « Il est naturel, normal que Les Républicains soient organisés autour de notre candidat », ajoute-t-il au sujet des remaniements effectués à la tête du parti, où certains proches du candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle sont désormais à des postes clés.

Alors que François Bayrou continue de laisser planer le doute sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2017, Guillaume Larrivé ne voit pas le président du Modem comme une menace pour François Fillon. « Cela n'a aucune importance », estime-t-il. « Le métier de François Bayrou, c'est d'être battu à l'élection présidentielle », assène le député. « Il l'a été en 2002, en 2007, en 2012, il peut l'être en 2017, il pourra l'être en 2022, en 2027, en 2032 peut-être », ironise-t-il...

 

Voir la vidéo sur L'Opinion

 

Le président du comité d'organisation de la primaire répondra aux questions d'Olivier Mazerolle dès 12h30.

Conjointement avec la Haute autorité de Anne Levade, il est le garant de la bonne tenue de la primaire de la droite et du centre et donc du déroulement du premier tour ce 20 novembre. Thierry Solère, président du comité d'organisation de la primaire, est l'invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Le député des Hauts-de-Seine répondra aux questions d'Olivier Mazerolle, Alexis Brézet (Le Figaro) et Christophe Jakubyszyn (TF1-LCI) à partir de 12h30.

En cette journée d'élection, quel bilan dresse-t-il de cette campagne interne à la droite, ponctuée de multiples attaques entre les sept candidats. Le débat a-t-il été à la hauteur de l'enjeu, le vainqueur de ce scrutin devenant un candidat sérieux à l'Élysée ? Soutien de Bruno Le Maire, Thierry Solère évoquera la campagne difficile de son champion, surclassé par François Fillon et passé de troisième homme et potentiellement faiseur de roi à candidat de seconde catégorie. Il reviendra aussi sur sa mise au point avec Jean-Frédéric Poisson après ses propos sur les lobbies sionistes en marge de la présidentielle américaine....

Voir la vidéo sur RTL

Conférence de presse de Christian Jacob -
Conférence de presse de Christian Jacob -

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int