C'est officiel, le Premier ministre Manuel Valls présentera lui-même et sans Christiane Taubira le projet de révision constitutionnelle sur l'état d'urgence et la déchéance de nationalité. Alors que la question sur le sujet n'en finit pas d'enflammer l'opinion publique et de diviser le Parti socialiste depuis un mois, la droite continue de mettre la pression. Cet après-midi, elle a demandé à Manuel Valls d'accompagner d'une loi d'application, l'inscription de la déchéance de nationalité dans la constitution. "Pour éviter qu'on ne soit dans un marché de dupes, j'ai conditionné notre vote à celui de la présentation d'une loi d'application" a déclaré Christian Jacob.

Voir la vidéo sur le site de BFMTV

Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019
Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 11 juin 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int