L’élu du Vaucluse dénonce le soutien public aux énergies renouvelables et estime que les choix de politique énergétique sont « illisibles » pour les citoyens.

Le député du Vaucluse (LR) Julien Aubert est président de la commission d’enquête parlementaire sur l’« impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, sur la transparence des financements et sur l’acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique », qui a commencé ses travaux à l’Assemblée, mardi 12 mars. La commission, dont la rapporteuse est la députée (LRM) de l’Isère Marjolaine Meynier-Millefert, doit rendre son rapport fin juillet.

Lire la suite sur lemonde.fr

La privatisation d’Aéroports de Paris est-elle justifiée ? ​​​​La réponse de Jean-Claude Bouchet, député LR du Vaucluse, membre de la Commission des affaires économiques.

« La privatisation d’aéroport de Paris (ADP) me pose un problème, comme à 102 parlementaires des Républicains, avec qui nous avons cosigné un texte dans lequel nous nous opposons à cette opération. Nous estimons en effet qu’il s’agit d’une infrastructure essentielle et qui dispose d’un monopole de fait : c’est la porte d’entrée principale pour venir en France. Il n’y a pas 36 aéroports autour de Paris… Les voyageurs n’ont pas vraiment le choix.

Lire la suite sur la-croix.com

TRIBUNE - Le député de Seine-et-Marne (LR) Jean-Louis Thiériot raconte une histoire édifiante sur l'impotence des pouvoirs publics.

Les Français ne le savent sans doute pas. En dehors d'une intervention pour un accident sur l'autoroute elle-même, les services de secours en intervention (pompiers, police, Samu, gendarmerie) doivent payer leur péage comme n'importe quel usager. Pour diminuer les coûts, ces services publics ont donc pour instruction d'éviter d'emprunter les autoroutes - sauf urgence vitale avérée. Une consigne qui peut avoir des conséquences dramatiques si la gravité des faits qui appelle une intervention des pompiers, du Samu ou des forces de l'ordre est sous-estimée. Et ceci alors que les sept principales sociétés concessionnaires font un chiffre d'affaires supérieur à 10 milliards et des bénéfices supérieurs à 3 milliards (dont 1,75 pour le seul Vinci), à la faveur de contrats de concessions insuffisamment protecteurs de l'intérêt général !

Lire la suite sur lefigaro.fr

Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 7 mai 2019
Conférence de presse de Christian Jacob - Mardi 7 mai 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int