INTERVIEW - Robin Reda, député apparenté de l’Essonne, soutient le référendum d’initiative partagée (RIP).

 LE FIGARO. - N’est-il pas contre nature de voir la droite s’allier à la gauche pour s’opposer à une privatisation?

Robin REDA. - Sur le principe, cela est contre nature. La droite que je défends est en faveur de l’économie de marché. Elle ne s’allie pas avec les communistes ou le Rassemblement national. Pour autant, concernant cette procédure de référendum d’initiative partagée (RIP), avant que la communication soit un peu brouillée sur le sujet, de nombreux parlementaires avaient été choqués par la manière dont la privatisation d’ADP avait été présentée durant les débats. Je soutiens le RIP parce que je considère que le gouvernement a très mal présenté les choses.

Le problème n’est pas la privatisation mais le fait qu’elle soit mise en route uniquement pour faire entrer de l’argent dans les caisses de l’État. Je vais signer le référendum en tant que citoyen pour obliger le gouvernement à sortir du bois et à expliquer ce qu’il veut faire de nos aéroports. Mais je ne ferai pas campagne ...

Consulter la suite de l'article sur LeFigaro

 

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int