INTERVIEW - Éric Woerth, député de l’Oise, est président de la commission des finances de l’Assemblée nationale.

LE FIGARO. - Pourquoi contestez-vous l’alliance politique entre la droite et la gauche sur le RIP contre la privatisation d’ADP?

Éric WOERTH. - Cette situation crée des signaux très contradictoires sur ce que veut la droite française sur le plan économique. Dans le débat sur ADP, j’ai exprimé des réserves très importantes sur le choix et la méthode mais je n’en tire pas la conclusion qu’il faut aller au référendum. On peut contester le choix de l’État d’avoir commencé un processus de privatisations par des monopoles tels que La Française des jeux et ADP, mais s’associer à la gauche, aller jusqu’à un référendum, avec des groupes politiques qui pensent de manières extrêmement différentes sur ce type de sujets, cela conduit à la confusion politique comme à l’affaiblissement de la droite et de ses propres valeurs. Il en sort quelque chose d’illisible pour nos concitoyens...

Lire la suite de l'article sur Le Figaro

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int