« Emmanuel Macron se veut jupitérien, au-delà de tout doute. Il y a chez lui un prisme égocentrique qui l’emporte sur tout. Georges Pompidou, lui, aimait les Français avant de s’aimer lui-même », estime le député du Lot

Pompidou superstar ! Cinquante ans après son élection à l’Elysée, le deuxième président de la Ve République est redécouvert de toute part. Député LR du Lot depuis juin 2017, Aurélien Pradié est ainsi à l’origine d’une exposition sur le thème « Georges Pompidou et le doute ». Celle-ci sera visible dans le Lot cet été et à Paris à l’automne. Le trentenaire LR, en pleine ascension, explique pourquoi le successeur du général de Gaulle devrait être pour une droite qui se cherche une référence un modèle.

Le Point: - En quoi le doute est-il associé à Georges Pompidou ?

Aurélien Pradié:- Chez Georges Pompidou, la présence du doute est constante tout au long de son parcours. Comme une humilité, une faille d’où il puise une force et l’expression d’une humanité. Le doute comme un exercice : construire une conviction, dans l’échange, dans l’Histoire, dans la poésie… Ce questionnement philosophique lui a donné une force considérable tout au long de sa carrière. C’était un doute fondateur.

Comment caractérisez-vous ce doute ?

Pompidou doutait car il ne s’est pas construit du jour au lendemain. Il a eu un chemin politique et des épreuves. Rien dans son parcours n’était une évidence ou un calcul ambitieux...

Lire la suite de l'article sur LePoint

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int