Auteur d'une proposition de loi contre les féminicides, le député Aurélien Pradié met au défi le gouvernement de soutenir son texte le 10 octobre.
Alors que Marlène Schiappa lance mardi un Grenelle pour lutter contre les violences faites aux femmes, le député Aurélien Pradié n'est pas convaincu par l'initiative. "Nous n'avons pas besoin de trois mois de bavardage quand des femmes meurent [...] Le Grenelle ne sert à rien, sinon à perdre du temps", justifie-t-il dans une interview au …
 

Lire la suite de l'article sur LeJDD

Conférence de presse du Président Damien Abad

Conférence de presse de Damien Abad - Mardi 12 novembre 2019
Conférence de presse de Damien Abad - Mardi 12 novembre 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int