INTERVIEW - Pour sa rentrée politique, le vice-président plaide pour la définition d’une «ligne claire» et la «révolution des idées» dans son parti.
Guillaume Peltier est député du Loir-et-Cher. La lutte contre les inégalités est, selon lui, le «grand défi qui vient».

LE FIGARO.- Vous brillez par votre absence en cette rentrée politique. Pourquoi?

Guillaume PELTIER. - Cette rentrée a démarré dans un vacarme médiatique et politique: une réforme des retraites où chacun se contredit, la colère des travailleurs et des entrepreneurs face à l’immense fracture sociale, la grève des urgences maltraitées, les annonces cosmétiques et quotidiennes des ministres… Je préfère donc prendre le temps de la réflexion pour proposer des idées concrètes avec la publication prochaine d’un livre. Le grand défi qui vient est de lutter contre les inégalités et les injustices car la France des milieux de cordée est à bout. Là est mon combat: les classes moyennes, toujours trop riches pour être aidées, toujours trop pauvres pour être aisées...

Lire la suite de l'article sur Le Figaro

La Lettre Républicaine

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int