TRIBUNE - Le désastre sanitaire qui frappe nos Ehpad aurait pu et aurait dû être enrayé, argumente le député LR des Alpes-Maritimes.

Ancien président du conseil départemental des Alpes-Maritimes.


Dans nos Ehpad étaient décomptés 5140 morts à la date du 12 avril, soit plus d’un tiers des morts du Covid-19 en France. Derrière ce chiffre, sans doute bien plus terrible, se cache un véritable scandale sanitaire. Pendant plus d’un mois notre pays a laissé mourir ses anciens sans véritable réaction, comme si leur vie n’avait pas le même prix que celle des autres Français. Il a fallu attendre le 2 avril, soit plus d’un mois après le déclenchement de l’épidémie dans notre pays, pour sortir de l’omerta et qu’enfin les morts dans les Ehpad soient intégrés dans les statistiques officielles.

Ils sont désormais comptabilisés dans une catégorie spécifique qui visiblement a moins d’importance. Cette catégorie «morts en Ehpad», que les Français découvrent chaque soir, est le résultat de l’abandon généralisé de nos aînés dépendants. Une tâche de honte dans cette crise sanitaire.

Lire la suite sur lefigaro.fr

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int