Après l’attaque terroriste qui a coûté la vie au professeur Samuel Paty, la mise en cause des réseaux sociaux revient au premier plan.

OUI / "Sortons de l'hypocrisie, l'anonymat est une invitation larvée à l'irresponsabilité"

a barbarie qui a fauché Samuel Paty a démontré non seulement l’expansion terrifiante de l’islamisme dans notre société, mais aussi la responsabilité des réseaux sociaux dans sapropagation virale. L’attentat de Conflans-Sainte-Honorine laisse entrevoir à une nation stupéfaite des organisations islamistes dématérialisées très actives, qui ont pour objectif de changer la France en y imposant la charia.

 

Lire la suite sur lexpress.fr

La Lettre Républicaine

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int