ENTRETIEN - Selon le député LR des Alpes-Maritimes, le combat de la France contre l’islamisme doit changer de dimension et de cadre. L’État de droit actuel nous condamne à l’impuissance et à être les victimes de bourreaux terroristes.

LE FIGARO.- En moins de 15 jours, l’école et l’Église catholique ont été visées par des attentats islamistes. Est-on entré en guerre?

Éric CIOTTI.- Cette guerre nous a été déclarée depuis 2012. Avec les trois victimes de l’attentat de Nice, jeudi, nous déplorons désormais 269 de nos concitoyens victimes de l’islamisme. C’est une guerre qui ne va cesser de s’amplifier. Nous savons que d’autres attaques vont intervenir. La France est une des premières cibles au monde. Elle est l’héritière des Lumières, l’héritière d’une civilisation chrétienne, et porteuse d’une laïcité exigeante. La France a toujours exprimé avec courage dans le monde son combat pour les libertés. Encore aujourd’hui, la France est engagée dans plusieurs théâtres d’opérations extérieures pour combattre l’islamisme. Nous sommes malheureusement bien seuls dans ce combat au niveau européen.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr

 

La Lettre Républicaine

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int