TRIBUNE - Alors que LR organise le 17 novembre une convention sur le thème de l’autorité de l’État, le président du parti présente ses réflexions sur la lutte contre le terrorisme islamiste.

Les terribles attentats ayant récemment endeuillé la France sont la pointe émergée de l’iceberg islamiste que nous avons laissé croître sur notre sol. C’est la manifestation la plus violente de la propagation du fanatisme et de la fracturation de notre nation. Nous sommes confrontés à un ennemi décidé à détruire tout ce à quoi nous tenons. Tandis que le communautarisme et l’ultraviolence prospèrent, notre pays connaît une déliquescence de l’autorité.

Cette situation d’une gravité exceptionnelle n’appelle pas de grands discours ou de petits tweets, mais un véritable réarmement régalien, juridique et civique. Nous devons d’abord faire de la sécurité une priorité budgétaire, ce qui n’est nullement le cas aujourd’hui: depuis 2017, le budget de la mission «sécurités» a crû moins vite que l’ensemble de la dépense publique.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr

 

La Lettre Républicaine

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int