ENTRETIEN - Pour la députée LR, clarifier la Constitution consoliderait le projet de loi voulu par Emmanuel Macron.

LE FIGARO.- Comment comptez-vous défendre la proposition de loi constitutionnelle sur la prééminence des règles de la République?

Annie GENEVARD.- En soulignant la gravité de l’enjeu. Chacun observe un essor des revendications religieuses et identitaires, une pression de plus en plus grande de l’emprise islamique dans notre pays. Notre appareil légal ne suffit pas à enrayer ce phénomène communautariste qui se développe de tous côtés: culte, entreprises, services publics, associations, Éducation nationale, sport… Des groupes religieux de plus en plus actifs veulent imposer à la société française des obligations qui contreviennent à nos principes républicains et à l’unité du peuple français. Il faut un sursaut contre les séparatistes.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr