FIGAROVOX/TRIBUNE - À la veille d’une convention de son parti sur le travail, les entreprises et le pouvoir d’achat, le 8 décembre, le président des Républicains présente les réformes qu’il préconise pour réhabiliter le travail.

La crise que nous traversons a des conséquences économiques et sociales désastreuses: cette année, il est probable que la France affiche 11% de chômage, 11% de déficit public et 11% de récession du PIB. La dette publique, qui continuait d’augmenter à rebours de nos voisins, avoisinera les 120 % du PIB. Selon le Secours catholique, le nombre de pauvres augmentera de près d’un million.

Si la France est plus durement touchée que beaucoup de nos voisins, c’est que nos indicateurs économiques étaient dégradés avant la crise. La France affichait en 2019 le pire déficit commercial d’Europe et le pire déficit public de la zone euro pour la première fois de son histoire. Aucune réforme structurelle n’a été entreprise en trois ans.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr