ENTRETIEN - Pour le patron des LR à l’Assemblée, toute idée d’alliance avec Montebourg est une «chimère».

LE FIGARO. - Xavier Bertrand, que vous soutenez, évoque un rapprochement avec Arnaud Montebourg. Pourquoi cette idée vous fait-elle bondir?

Damien ABAD. - Ce qui me fait bondir, ce ne sont pas les déclarations de Xavier Bertrand. Il a raison de vouloir bousculer les codes en expliquant que notre programme présidentiel ne peut pas être un copier-coller de notre programme 2017. Je note d’ailleurs qu’Arnaud Montebourg a davantage fait des appels du pied à la droite que l’inverse. La droite ne peut pas être contre-nature et doit conserver son ADN politique car je suis convaincu qu’il existe un espace pour la droite libérale, pro-entreprises, capable de porter avec force un discours sur les libertés et prête à défier Emmanuel Macron sur ces sujets. Nous ne devons pas laisser le socle libéral au macronisme, celui de François Fillon qui représentait 20 % des voix.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr