Député du Lot et secrétaire général des Républicains, Aurélien Pradié tire la sonnette d'alarme. Il appelle les candidats à la présidentielle à droite à ne pas se tromper de cible et à « faire du pacte social une question aussi importante que le régalien ».

Les députés LR ouvrent ce jeudi leurs journées parlementaires à Nîmes. Tous les candidats à la présidentielle à droite y sont attendus, y compris Valérie Pécresse et Xavier Bertrand qui ne sont plus membres du parti. Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général des Républicains, les exhorte à ne pas délaisser « la question sociale ».

Vous aviez appelé les candidats à droite à « se mettre d'accord pendant l'été ». Non seulement cela n'a pas été le cas mais les sondages se resserrent. LR peut-il encore échapper à une primaire ?

 

Lire la suite sur lesechos.fr