ENTRETIEN - Le président des Républicains se réjouit du «rassemblement» à droite avant le congrès.

LE FIGARO.- On vous a peu entendu ces dernières semaines. Pourquoi ce silence?

Christian JACOB.- Mon objectif, depuis le départ, a toujours été de construire le rassemblement. Ce ne sont pas les grandes déclarations, les interviews qui permettent d’y arriver. L’important était de rencontrer les candidats, de pouvoir discuter avec eux en confiance. Les décisions ont ensuite été prises en bureau politique. C’est là que ça se décide, collectivement.

Il n’était pas évident que Xavier Bertrand participe au congrès. N’avez-vous pas craint que le rassemblement soit impossible?

Bien sûr, tant que ce n’est pas fait on peut avoir des craintes. Mais je me félicite que Xavier Bertrand participe au congrès. Il l’a fait avec le sens des responsabilités. C’est la démonstration que la famille est rassemblée. La droite ne peut gagner que si elle est unie et capable de s’adresser à tous les Français. On ne peut gagner la présidentielle qu’ensemble.

 

Lire la suite sur lefigaro.fr