MARITON HervéQuel sens a votre candidature à la présidence de l'UMP si Nicolas Sarkozy l'est également ?

Les militants doivent pouvoir choisir un président et non subir un argument d'autorité. Donc, il faut qu'il y ait d'autres candidats. Je suis bien entendu en lice pour être élu, pour être utile: rassembler, servir, proposer. Les adhérents sont souverains et doivent voter en toute connaissance de cause. S'ils choisissent Nicolas Sarkozy, ils l'auront fait de leur plein gré, et c'est bien. S'ils veulent en revanche que le débat reste ouvert, que puisse émerger une autre vision d'un parti et de son projet, je suis leur homme!

Qui vous soutient dans votre démarche?

Je me suis préalablement assuré du soutien de plusieurs parlementaires et d'élus locaux...

Lire l'article complet sur le site de la Croix