JACOB ChristianLe chef de file des députés UMP Christian Jacob a épinglé mardi le "positionnement compliqué du MoDem" et de son président par rapport à la gauche, au jour de l'officialisation du rapprochement des formations de François Bayrou (MoDem) et Jean-Louis Borloo (UDI).

"Ce qui est compliqué à comprendre, c'est le positionnement du MoDem: à Dijon, ils font liste commune avec les socialistes, à Paris aussi, à Marseille, ils appellent à faire battre notre candidat. En 2007, François Bayrou soutenait Ségolène Royal et en 2012, il soutenait François Hollande", a fait valoir M. Jacob lors de son point de presse hebdomadaire. En 2007, M. Bayrou avait refusé la main tendue de Ségolène Royal entre les deux tours.

Et le député des Bouches-du-Rhône Bernard Deflesselles, l'un des vice-présidents du groupe UMP, de s'écrier: "A Aubagne, ils font liste commune avec des communistes dès le premier tour".

François Bayrou et Jean-Louis Borloo, anciens frères ennemis du centrisme séparés depuis 11 ans, officialisent mardi le rapprochement de leurs formations au sein d'un rassemblement intitulé "UDI-MoDem: l'Alternative", avec en ligne de mire les Européennes et l'ambition de proposer une "alternative" à droite.

François Bayrou, qui a choisi François Hollande au deuxième tour de 2012, et Jean-Louis Borloo, dix ans ministre sous Chirac et Sarkozy, tiendront une conférence de presse commune mardi après-midi.