VIDÉO - Le député de Seine-et-Marne et président du groupe à l'Assemblée nationale dénonce les «écrans de fumée» annoncés par le chef de l'État.

Invité jeudi du «Talk Le Figaro», le président du groupe LR à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a jugé sévèrement la politique d'Emmanuel Macron. Si Les Républicains ont «toujours été favorables» au principe de service national que le chef de l'État compte mettre en œuvre, ils émettent «une réserve sur le coût» que pourrait avoir une telle mesure, explique Christian Jacob. «Ce n'est pas en période où il faut diminuer la dépense publique qu'on va sortir combien? 3, 4, 5, 6 milliards…», interroge-il.

Revenant sur le «fonctionnement» du chef de l'État où «en quatre jours, on nous a annoncé la grande réforme du service national, un grand plan hôpital, la réforme du baccalauréat, l'organisation de l'islam de France, rien que ça!», Christian Jacob décrit «un système chasse d'eau, de fumigènes, c'est-à-dire une annonce chasse l'autre». Pour le député de Seine-et-Marne, «concrètement, ce sont des écrans de fumée»...

Voir la vidéo sur le Talk Figaro