INTERVIEW VIDÉO - Invité du «Talk Le Figaro», le secrétaire général et député du Lot souhaite «qu’ils deviennent des assimilés fonctionnaires».

Le secrétaire général veut «clarifier sereinement» le statut des accompagnateurs scolaires pour éviter de nouvelles polémiques sur la laïcité. Faisant le constat que ces derniers sont aujourd’hui bénévoles, le député du Lot souhaite «qu’ils deviennent des assimilés fonctionnaires» à l’image de certains personnels des cantines scolaires. «Dans ce cadre-là, la règle sera claire. S’ils acceptent ce métier, pas de signe ostentatoire», a-t-il fait valoir mardi lors du «Talk Le Figaro».

Dans ce qui relève du périscolaire, «il doit y avoir une neutralité absolue», a insisté le parlementaire LR qui constate actuellement «un malentendu». Ainsi, Aurélien Pradié estime qu’il serait «bien sûr» utile de légiférer pour le dissiper. Éric Ciotti a d’ailleurs proposé une proposition de loi en octobre dernier visant à interdire les signes ostentatoires lors des sorties scolaires. Une initiative qui n’a pas été reprise par la majorité....

Voir la vidéo sur Le Talk, le Figaro

Conférence de presse du Président Damien Abad

Conférence de presse de Damien Abad - Mardi 12 novembre 2019
Conférence de presse de Damien Abad - Mardi 12 novembre 2019

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int