Invité de Preuves par 3, Henri Guaino s'en est pris au syndicat de la magistrature « qu'il faudrait interdire ». Le candidat à la primaire de la droite s'est également attaqué à l'exécutif notamment en critiquant les manifestations statiques, et la primaire de la gauche.

« Le syndicalisme est en train de détruire l'objectivité et l'impartialité de la magistrature. » Henri Guaino a vivement critiqué le fonctionnement de la justice, et plus particulièrement celui des magistrats du siège. Dans son viseur : le syndicalisme. « L'indépendance n'est pas que l'indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, l'indépendance c'est aussi vis-à-vis de soi même, vis-à-vis de ses engagements [...] Je pense que le syndicalisme n'a rien à faire dans la magistrature. La justice aujourd'hui est un élément du désordre et du chaos des institutions », martèle le candidat à la primaire de la droite et du centre. Pour lui, le problème est le manque de pouvoir de contrôle sur les juges. « On ne peut pas donner de tels pouvoirs à des gens qui n'ont de comptes à rendre à personne. »

Voir la vidéo sur Public Sénat

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int