Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a estimé dimanche, au Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, que la convocation du Congrès, lundi, par Emmanuel Macron était une façon de "dissoudre" son Premier ministre Edouard Philippe. Eric Ciotti a toutefois indiqué qu'il s'y rendrait, par "respect" pour les institutions.

Emmanuel Macron convoque, lundi 3 juillet, son premier Congrès à Versailles pour présenter les grandes lignes de sa politique aux parlementaires. L'initiative, d'ores et déjà boycottée par les députés communistes et de La France insoumise, a suscité de nombreuses critiques dans l'opposition. 

A l'instar de sa famille politique, Eric Ciotti a confirmé dimanche, au Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, qu'il se rendrait à ce Congrès quoiqu'il en pense. "C'est une prérogative constitutionnelle, je n'ai pas à être pour ou contre. Je respecte les institutions", a-t-il explique. Ce qui n'est pas totalement incohérent, puisque c'est Nicolas Sarkozy, dont le député LR des Alpes-Maritimes est très proche, qui avait instauré cette possibilité pour le chef de l'Etat en 2008.

 

Voir la vidéo sur lci.fr