JACOB ChristianINVITÉ RTL / REPLAY - Le patron des députés UMP considère notamment que le travail du dimanche n'apportera jamais de croissance supplémentaire.

L'Assemblée nationale doit se prononcer ce mardi 17 février à propos de la loi Macron. Un texte que l'UMP ne votera pas. "En général, 95% à 98% des parlementaires du groupe UMP votent de la même façon. On a toujours 3, 4 ou 5 parlementaires qui votent différemment pour des raisons légitimes", explique le patron des députés de l'opposition.

Selon lui, les dispositions du projet porté par le ministre de l'Économie "n'apportent absolument aucune réponse en matière de croissance". Christian Jacob déplore l'absence de mesures permettant "une baisse de charges, d'impôts ou des contraintes qui pèsent sur les entreprises".

Voir la vidéo sur le site de RTL

WAUQUIEZ LaurentINVITÉ DU GRAND JURY DE RTL - Pour le secrétaire général de l'UMP, l'interview de François Hollande au Supplément était avant un tout un "exercice de séduction".

Invité du Supplément sur Canal + ce dimanche 19 avril, François Hollande a tracé les principales lignes des deux prochaines années. Et si le chef de l'État a reconnu un échec concernant le chômage, il a annoncé le lancement d'une prime d'activité. "Pour inciter à la reprise du travail, qui peut paradoxalement entraîner une baisse de revenu, a reconnu le chef de l'État, on va créer une prime d'activité pour toutes les personnes qui ont des petits boulots, des missions d'intérim, des temps partiels. On va leur donner une prime pour qu'ils gagnent autant que lorsqu'ils ne travaillaient pas", a-t-il détaillé.

Voir la vidéo sur le site de RTL

FILLON FrançoisL'ancien Premier ministre qui réaffirme sa volonté de se présenter à la primaire UMP en 2016, estime être aujourd'hui le "seul à présenter un programme" et demande que l'on arrête avec les campagnes basées uniquement sur les personnes.

"Je serai candidat à la primaire" UMP en 2016, a confirmé François Fillon sur BFMTV et RMC jeudi. Un scrutin qui devra "être un choix sur des réformes proposées, pas uniquement sur des personnes", a demandé l'ancien Premier ministre. Or, "aujourd'hui, je suis le seul à proposer un programme", estime François Fillon au lendemain de la présentation de ses propositions sur le numérique. Plus largement, "la présidentielle ne doit pas être un concours de beauté" mais une confrontation de "projets politique", exige le député de Paris.

Voir la vidéo sur le site de BFMTV

MARITON HervéLes faits - Hervé Mariton, député UMP de la Drôme, était l'invité de Nicolas Beytout sur le plateau de l'Opinion.

Il est revenu sur la vague bleue des départementales, insistant sur le fait que « la gauche désunie a été punie ». Interrogé sur les alliances de l'UMP avec le centre, il a indiqué qu' « il y a un sujet Bayrou, mais pas vraiment de sujet MoDem ».

Voir la vidéo sur le site de l'Opinion