CIOTTI Eric
Aujourd'hui Nicolas Beytout interroge dans nos studios Eric Ciotti.

Les faits - Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes, était l'invité de Nicolas Beytout sur le plateau de l'Opinion. Il est notamment revenu sur la libération de l'otage français Serge Lazarevic, le problème des djihadistes français et la réforme du droit d'asile.

Voir la vidéo sur le site de l'Opinion

MARITON HervéLe rôle de troisième homme dévolu à Hervé Mariton dans l'élection à la présidence de l'UMP ne l'empêche pas de délivrer son message. Tout en continuant d'espérer "un score à deux chiffres", il ne se fait pas d'illusions sur l'ordre d'arrivée samedi soir, à l'issue du scrutin. "Il y a le plus puissant : c'est Nicolas Sarkozy. Il y a le chouchou des médias, c'est Bruno Le Maire, et puis il y a l'homme des convictions, c'est Mariton. Le plus important sera le score que je ferai et la pression que nous pourrons exercer pour une organisation robuste, pour des primaires loyales et pour un projet fort", a-t-il résumé mardi au "Talk-Orange-Le Figaro". Tout en notant au passage "mes concurrents ont fait des 20 heures, je n'en ai pas fait", il préfère désormais insister sur l'après-élection : "Nicolas Sarkozy est le favori aujourd'hui et les probabilités sont à sa victoire", a-t-il expliqué, en précisant qu'étant "un garçon loyal", il ne contestera pas la légitimité de "celui qui aura été élu par les militants". Mais il n'exclut pas qu'"au lendemain de la victoire" de l'ancien chef de l'État, l'UMP se retrouve "avec des affrontements terribles entre candidats à la primaire présidentielle".

Voir la vidéo sur le site de Orange

LE MAIRE BrunoVIDÉO - Le candidat à la présidence de l'UMP, invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, a demandé la «démission» de Jean-Pierre Jouyet et des «explications» à Manuel Valls.

En pleine campagne pour la présidence de l'UMP, Bruno Le Maire aurait préféré consacrer l'essentiel de son «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro» à son projet pour le parti et à son programme pour l'opposition. «J'avais une émission politique importante ce soir», regrette-t-il en abordant l'actualité du jour: les témoignages contradictoires de François Fillon et Jean-Pierre Jouyet.

«Il y a une certitude, c'est que le secrétaire général de l'Élysée a menti aux Français et il n'a pas d'autre choix que de remettre sa démission», a estimé le député de l'Eure. «Le premier ministre devra donner des explications», a-t-il ajouté en soulignant qu'à ses yeux c'est «une affaire grave» qui «concerne toute la majorité». «Le mensonge est à tous les étages de l'État», ajoute-t-il en brocardant «l'État exemplaire» que François Hollande avait promis en 2012.

Voir la vidéo sur le site du Figaro

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int