WOERTH EricPour l'ancien ministre du Budget et du Travail, la réforme du marché du travail doit être menée de front avec la réduction des déficits.

LA FRANCE échappera aux sanctions de Bruxelles. C'est la conviction d'Éric Woerth, député UMP de l'Oise, qui était l'invité mercredi du "Talk Orange-Le Figaro". Mais l'ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy ajoute aussitôt  : "Il y a pourtant toutes les raisons de sanctionner le pays." "Aucun de nos engagements n'est tenu, estime-t-il. Il n'y a pas de politique de la réduction de la dépense et un déficit chronique qui ne baisse pas." "La France, c'est l'ultra-déficit", juge encore Éric Woerth, avant d'ajouter, avec une pointe d'humour  : "Si les déficits créaient la croissance, on serait des champions de la croissance."

Les solutions pour remédier à cette situation ne manquent pourtant pas à en croire le député maire de Chantilly. "Code du travail, finances publiques, dérégulation, tout cela se tient", énonce-t-il en prônant des réformes globales et menées de front.

Voir la vidéo sur le site de Orange

rfiLa Commission européenne fera bientôt connaître son avis sur le projet de budget 2015 de la France. Certaines rumeurs indiquent qu'en l'état actuel elle ne le juge pas acceptable : trop de déficit, pas assez d'économies, pas assez de réformes. Bruxelles voudrait bien que la France trouve les moyens de faire 8 milliards d'euros d'économies supplémentaires, ou éventuellement trouve 8 milliards de recettes supplémentaires. Frédéric Rivière reçoit Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale et député de Seine-et-Marne.

Regarder la vidéo sur le site de rfi

JACOB ChristianChristian Jacob, député UMP de Seine-et-Marne et président du groupe UMP à l'Assemblée nationale était l'invité de Nicolas Beytout sur le plateau de l'Opinion.

Il est revenu, entre autres, sur le budget 2015 qu'il estime « catastrophique » et la baisse des impôts qu'il a qualifiée de « mascarade ».

 

Regarder la vidéos sur le site de l'Opinion

bfm-tv

Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée était en duplex pour BFM Story.

Le budget pour 2015 a été présenté aujourd'hui avec un taux de croissance de 1% seulement. Christian Jacob estime que ce budget est insincère et ne prend pas en compte les déficits.

Par ailleurs, cette nouvelle structure budgétaire risque de faire des victimes notamment du côté des familles et des collectivités territoriales avec une baisse de l'investissement et des pertes d'emplois..

Regarder la vidéos sur le site de BFMTV

LesEchosChristian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, fustige les mesures annoncées par le gouvernement pour réduire le déficit de la sécurité sociale, qu'il voit comme "un massacre en règle de la politique familiale pour des raisons inexplicables".

Il faut selon lui actionner d'autres leviers comme la réforme de l'aide médicale universelle et la journée de carence pour les fonctionnaires.

Regarder la vidéos sur le site des Echos

La Lettre Républicaine

Déconfinement

Stratégie de déconfinement - Contribution des Députés les Républicains

200115 Damien Abad

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Discours à la tribune de Damien Abad, Président du groupe : présentation de la motion de censure des députés Les Républicains.

Lire le Discours

Réforme des Retraites

200115 Damien Abad

Lettre de Damien Abad, Président du Groupe les Républicains de l'Assemblée nationale à Edouard Philippe, Premier Ministre.

Lire la lettre

L'Agenda

agenda-parlementaire-accueil

logo-LR-AN-int